vengeur

vengeur

vengeur, geresse [ vɑ̃ʒɶr, ʒ(ə)rɛs ] n. et adj.
• 1380; vencheur 1120; lat. vendicator, oris
1Personne qui venge (qqn, qqch.). « Misérable vengeur d'une juste querelle » (P. Corneille).
Adj. Littér. ou plaisant Qui venge, est animé par la vengeance ou sert la vengeance. Un bras vengeur. Un pamphlet vengeur.
2Personne qui venge, punit. Fig. La solitude « Partout apparaissait, muette vengeresse » (Hugo).

vengeur, vengeresse adjectif et nom (bas latin vindicator) Qui venge quelqu'un, ses intérêts, qui est animé par l'esprit de vengeance. ● vengeur, vengeresse (difficultés) adjectif et nom (bas latin vindicator) Registre Le féminin vengeresse ne s'emploie que dans le registre soutenu : pamphlet écrit d'une plume vengeresse. ● vengeur, vengeresse (synonymes) adjectif et nom (bas latin vindicator) Qui venge quelqu'un, ses intérêts, qui est animé par l'esprit...
Synonymes :
vengeur, vengeresse adjectif Littéraire. Qui venge, qui sert la vengeance : Un bras vengeur.

vengeur, vengeresse
n. et adj. Personne qui venge.
|| adj. Une satire vengeresse.

⇒VENGEUR, -ERESSE, subst. et adj.
I. — Subst. Celui, celle qui venge, qui punit ou répare l'affront subi par lui-même, elle-même ou par un autre. S'ériger en vengeur. Était-ce [Baccarat] quelque sombre vengeresse dont le bras s'armait dans l'ombre pour châtier et poursuivre à outrance des criminels et des meurtriers? (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 3, 1859, p. 48). Pauvre, pauvre femme! Abattue, désarmée, piétinée,sans un ami, sans un vengeur (FARRÈRE, Homme qui assass., 1907, p. 310).
Vengeur, vengeresse de qqn, de qqc. Vengeur d'un crime, de l'honneur de qqn. Quels sont donc ces juges si amis de l'ordre, qui s'érigent en vengeurs des lois pour m'opprimer? (MARAT, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 133). Jahvé est pour lui [David] le vengeur du juste opprimé (Théol. cath. t. 4, 1 1920, p. 974).
II. — Adj., littér. [Gén. postposé]
A. — [En parlant d'une pers.] Qui exerce la vengeance. Furies vengeresses. Une nuit, c'était l'heure où les songes funèbres Apportent aux vivans les leçons du cercueil; (...) Où Richard, tourmenté d'un sommeil sans repos, Vit les mânes vengeurs de sa famille entière, (...) Le maudire et crier: Voilà ta nuit dernière! (DELAVIGNE, Messéniennes, 1824, p. 100).
RELIG., MYTHOL. Qui punit. Que Jupiter et les autres dieux vengeurs de l'humanité me préservent de faire couler jamais le sang et les larmes! (CHATEAUBR., Martyrs, t. 3, 1810, p. 3).
B. — [En parlant d'un inanimé]
1. Littér. Qui est l'instrument de la vengeance, qui sert à se venger. Armée, épée, foudre vengeresse; bras, écrit, glaive, livre vengeur; justice vengeresse. Elle regardait la main de sa tante, blafarde sous la lumière crue de la lampe, comme une main vengeresse qui allait parler (ZOLA, Th. Raquin, 1867, p. 185). Sans trêve je roulais dans mon esprit mille vengeurs projets de rupture et de fuite (MILOSZ, Amour. init., 1910, p. 199).
2. Qui est inspiré par l'esprit de vengeance, qui exprime la vengeance. Cri vengeur; fureur, haine, indignation vengeresse. Je commence, dit-il avec amertume en jetant un regard vengeur sur ce cercle (BALZAC, Illus. perdues, 1837, p. 104). Le chagrin (...) dont tout son visage témoigna n'éveillèrent en moi qu'une ironie vengeresse où le plaisir de mépriseret de me mépriser moi-mêmejouait un rôle (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 303).
Rem. Le fém. vengeresse est rare et littér.
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1re moit. XIIe s. vengedur (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, VIII, 3); ca 1200 vengeor (JEAN BODEL, Saxons, éd. E. Stengel, 5790). Dér. de venger; suff. -eur2. Fréq. abs. littér.:487. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 946, b) 904; XXe s.: a) 728, b) 340.

vengeur, vengeresse [vɑ̃ʒœʀ, vɑ̃ʒʀɛs] n. et adj.
ÉTYM. 1380; vengeor, av. 1191; vengedur, v. 1120; du bas lat. vendicator, -oris « vengeur », puis rattaché à venger.
A
1 N. Personne qui venge (une personne, sa mémoire, ses intérêts…). || Pyrrhus, vengeur de la famille de Ménélas (→ Disposer, cit. 19). || Épauler (cit. 2) le vengeur de nos intérêts. || Misérable (cit. 1) vengeur d'une juste querelle.
2 Adj. Littér. ou plais. Qui venge, est animé par la vengeance ou sert la vengeance. || Un bras vengeur, une main vengeresse. || Un billet, un article, un pamphlet vengeur.
B
1 N. Personne qui venge, punit. || Dieu, le vengeur du péché (→ Servile, cit. 1).Par ext. (chose abstraite humanisée) :
0 La solitude, vaste, épouvantable à voir,
Partout apparaissait, muette vengeresse.
Hugo, Châtiments, V, XIII, I.
2 Adj. || Les dieux vengeurs (→ Bras, cit. 32). || Une intervention vengeresse.
REM. Le fém. vengeresse est littér. et rare.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vengeur — oder Le Vengeur (französisch ‚der Rächer‘) ist der Name folgender französischer Kriegsschiffe: Vengeur (1765 1785), ein Linienschiff mit 64 Kanonen Vengeur (1790 1792), ein Linienschiff mit 74 Kanonen Vengeur (1762) oder Vengeur du Peuple (1762… …   Deutsch Wikipedia

  • vengeur — vengeur, geresse (van jeur, je rè s ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui venge, qui punit. •   Misérable vengeur d une juste querelle, CORN. Cid, I, 9. •   Fidèles dépositaires des lois, et implacables vengeurs de leur sainteté méprisée, BOSSUET… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vengeur — Vengeur, Vengeresse. adj. Qui venge. Dieu est un Dieu vengeur. le foudre vengeur. la foudre vengeresse. Vengeur, Est aussi quelquefois subst. Cet outrage, ce crime n aura t il point de vengeur? Dieu est un juste vengeur. il est le vengeur des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • vengeur — Vengeur, Vltor, Vindex. Vengeresse, Celle qui se venge, Vltrix, Vindex …   Thresor de la langue françoyse

  • VENGEUR — GERESSE. s. Celui, celle qui venge, qui punit. Cet outrage, ce crime n aura t il point de vengeur ? Dieu est un juste vengeur. Il est le vengeur des crimes. Il est le vengeur des innocents, des opprimés. Jeanne d Arc fut la vengeresse de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VENGEUR, LE —    a war vessel of the French fabled to have gone down rather than surrender to the English in a battle off Ushant on 1st June 1794, the crew shouting Vive la République, when it was really a cry for help …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Vengeur du Peuple — 47° 24′ 00″ N 17° 28′ 00″ W / 47.4, 17.4667 …   Wikipédia en Français

  • Vengeur (1762) — Kampf zwischen der Vengeur …   Deutsch Wikipedia

  • VENGEUR, GERESSE — adj. Qui venge, qui punit. Le Dieu vengeur. Les remords vengeurs. La foudre vengeresse. Le féminin ne s’emploie guère que dans le style soutenu. VENGEUR s’emploie aussi comme nom masculin. Le vengeur des innocents, des opprimés. Cet outrage, ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vengeur class ship of the line — The Vengeur class ships of the line were a class of forty 74 gun third rates, designed for the Royal Navy as a joint effort between the Surveyors of the Navy at the time. The Vengeur , sometimes referred to as the Surveyors class of third rates,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”